Connect with us

CAF LDC

Ligue des champions CAF : Sankara Karamoko manque-t-il déjà à l’Asec ?

Opposée au Simba SC ce vendredi 23 février au stade Félix Houphouët-Boigny lors du 5ème match de poule de la Ligue des Champions CAF, l’Asec Mimosas a réalisé son premier match sans marquer de but dans la compétition cette saison.

S’il y a un homme qui a manqué hier soir sur la pelouse du Félicia, c’est bel et bien le buteur Sankara Karamoko. Sauveur à plusieurs reprises de l’Asec Mimosas en cette saison de Ligue des Champions CAF, le joker de luxe de Julien Chevalier semble avoir manqué dans le jeu offensif de ses coéquipiers face au Simba ce vendredi 23 février. Dans un match pauvre en occasions de but de part et d’autre, les jaune et noir bien que jouant à domicile n’ont pu trouver le chemin des filets au bout des 90 minutes (0-0). Durant toute la rencontre, les poulains de Roger Ouegin ont tiré 8 fois au but pour seulement 2 tirs cadrés avec aucune grande occasion franche. Ils nous avaient pourtant habitué aux scenarii similaires depuis le début de la compétition mais à chaque fois, l’homme providentiel Sankara venait du banc pour ouvrir la marque et parfois même donner la victoire aux siens. Ses performances réalisées face au Galaxy FC (aller-retour) et le WAC (aller) durant les premiers matchs de poule lui ont permis d’être, jusqu’à ce jour, le meilleur butteur de la C1 avec 4 buts. Sauf que cette fois, le jeune attaquant de 20 ans n’est plus là. Depuis le 31 janvier 2024, Karamoko a posé ses valises en Bundesliga autrichienne précisément dans le club de Wolfsberger où il continue sa progression sous un contrat de 3 ans.

Ce n’est pas un cas individuel”

Les mimos sont leaders et qualifiés pour les quarts

De son côté, l’Asec avec ce match nul face au Simba est assurée de finir leader du groupe B. En conférence de presse le coach Julien Chevalier a justifié cette inefficacité par le manque de rythme des joueurs qui n’avaient pas joué depuis presque deux mois. « Ce n’est pas le cas individuel qui est important mais le collectif. Faire plus d’un mois sans compétition et finir leader d’un groupe de ligue de champions, il faut féliciter les joueurs. C’était un match de reprise face à un adversaire de qualité. On a manqué un peu de justesse technique et de bon rythme dans le jeu mais je tire un grand coup de chapeau à mes joueurs ce soir », a déclaré le technicien français après le match. Comme quoi, l’essentiel est assuré.

 

Salia Dramé

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus sur CAF LDC

/* ]]> */