Connect with us

CAN

Football/pros ivoiriens : Au sommet de leur forme !

Après le dimanche 11 février, celui du 18 du même mois a été marqué par les retours en clubs de deux joueurs providentiels de l’équipe ivoirienne ayant remporté la troisième étoile. Il est indéniable que Simon et Oumar ont brillé par leurs performances.

Après avoir suscité des émotions intenses et porté à l’apothéose la joie de 30 millions d’Ivoiriens, Simon Adingra et Oumar Diakité continuent d’impressionner. Exactement une semaine après leur sacre continental en Côte d’Ivoire, où ils ont joué un rôle crucial, les prodiges de Bangolo et de Bondoukou ont été déterminants dans leurs clubs respectifs. En effet, certains pourraient affirmer que le statut de champion d’Afrique peut donner des ailes. Les performances des deux chouchous du public ivoirien le dimanche 18 février dernier ne font que confirmer cette idée.

Simon Adingra, L’art du doublé !

Auteur de deux passes décisives lors de la finale de la Coupe d’Afrique, ce qui lui a valu le titre d’homme du match, l’attaquant de 22 ans, célébré en grande pompe par son club à son retour d’Abidjan, leur a rendu la pareille de la plus belle des manières. Simon a réalisé un match où il a été très impliqué, touchant 51 ballons avec une précision technique remarquable lui permettant de terminer la rencontre avec un taux de passes réussies de 88 %, ajouté à un travail défensif qui en fait un titulaire indiscutable dans le schéma tactique de l’entraîneur italien Roberto De Zerbi. Le tout couronné d’un réalisme glacial devant les buts, puisqu’il a réussi à marquer deux buts sur trois tirs cadrés. Contribuant ainsi à la démonstration de force 5-0 de Brighton face à Sheffield United, permettant aux Seagulls de se hisser à la 7ème place de la Premier League anglaise.

Oumar Diakité, L’unique buteur rémois

Surnommé le Wourou Wourou national pour sa combativité sur le terrain par ses nombreux admirateurs, Oumar Diakité a une fois de plus réalisé un match exemplaire lors de la 22ème journée de la Ligue 1 française, opposant Reims au RC Lens. Dans un match globalement dominé par Oumar Diakité et ses coéquipiers, les occasions de buts franches étaient rares. C’est sur l’une des deux occasions cadrées des Rémois que Oumar Diakité a réussi à tromper Brice Samba sur une passe de l’attaquant japonais Junya Ito. Mais malheureusement pour le nouveau champion d’Afrique, la joie a été de courte durée, car les Sang et Or ont égalisé par Wesley Saïd huit minutes plus tard. En seconde période, celui que l’on surnomme également le Diamant Noir a manqué une belle occasion de donner l’avantage à son club après une frappe qui est passée à quelques centimètres du poteau gauche du gardien lensois. Le score final du match était de 1-1. Oumar a été remplacé par Richardson à la 71ème minute. Il a obtenu la troisième meilleure note du match (7,2) grâce à ses 86% de passes réussies, à son but et à ses appels constants. Reims occupe la 8ème place et est à 5 points d’une place qualificative pour l’Europa League.

Célébrés à leur retour de la Coupe d’Afrique par leurs clubs respectifs, ils ont répondu présents sur le terrain, renforçant encore la fierté des Ivoiriens envers leurs héros. Des Ivoiriens qui ne souhaitent que le meilleur pour ces deux jeunes hommes déjà si grands à leurs yeux .

Sacré Ange

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus sur CAN

/* ]]> */