Connect with us

CAF LDC

CAN 2023 : Bilan des phases de groupe, le Sénégal dominant !

Débutée le 13 janvier dernier, la première partie de CAN TotalEnergies Côte d’Ivoire 2023 a pris fin le mercredi 24 janvier. Malgré des scenarii inédits et sensationnels, le Sénégal champion en titre a largement dominé les débats.

Joies, déceptions, tristesses, colères et célébrations, tout y était pour la phase de groupe de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023. Les supporters sont passés par toutes les émotions pendant cette première partie de la compétition. Une phase de poule qui a vu les « plus grands » être inquiétés par les « plus petits », à l’exception du Sénégal champion en titre, resté fidèle à son statut et son charisme. Logé dans la poule C avec le Cameroun, la Guinée et la Gambie, les Lions de la Teranga ont été les seuls à avoir pris 9 points sur 9 possibles en phase de groupe. Sadio Mané et ses coéquipiers ont largement été supérieurs à leurs adversaires à chaque match (Gambie 3-0, Cameroun 3-1 et Guinée 2-0). Avec une défense dirigée par Kalidou Koulibaly, les sénégalais n’ont concédé qu’un seul but (face au Cameroun) et inscrit 8 buts grâce une attaque acérée et pragmatique. Favoris à leur propre succession, le meilleur entraineur de la phase de poule, Aliou Cissé et ses poulains affronteront le lundi à Yamoussoukro, le pays hôte la Côte d’Ivoire, repêchée aux derniers moments. « Pour moi l’objectif est de gagner nos trois matchs pour éviter le pays organisateur », avait affirmé Aliou Cissé avant le début de la CAN. Même si les trois victoires sont atteintes, ils n’ont finalement pas pu éviter le pays organisateur.

Les pays lusophones impressionnent

A côté du Sénégal, apparait pour un nouveau client qui a surpris tout le monde, même le pays organisateur de cette CAN. La Guinée-Equatoriale logée dans la poule A avec la Côte d’Ivoire et le Nigéria a terminé la phase de groupe en étant la meilleure attaque avec 9 buts inscrits (Nigéria 1, Guinée-Bissau 4 et Côte d’Ivoire 4), pour seulement 3 encaissés. Le Nazalang national avec la manière (2 victoires et 1 nul) a fini premier de la poule par la différence de but avec 7 points devant le Nigéria (7 points également).
Deux autres pays lusophones (le Cap-Vert et l’Angola) se sont illustrés de la plus belle des manières dans cette CAN en déjouant tous les pronostiques dans leurs poules respectives. Logé dans la poule B, le Cap-Vert après avoir battu d’entrée le Ghana (2-1) et le Mozambique (3-0), a terminé avec un match nul sensationnel face à l’Egypte (2-2). Les Requins bleus avec 7 points ont laissé loin derrière eux les pharaons 2ème avec seulement 3 points. A Bouaké, l’Angola en a fait de même en terminant premier d’une poule de « la mort » composée de l’Algérie, du Burkina et de la Mauritanie. Les Palancas Negras après avoir fait match nul avec les Fennecs d’Algerie (1-1) ont battu les Mourabitounes (3-2) et les Etalons (2-0) pour enfin empocher 7 points.
En dehors de ces exploits, le plus grand favori de cette CAN, le Maroc a répondu également présent. Les lions de l’atlas ont dominé la Tanzanie (3-0) avant de faire match nul avec la RD Congo (1-1) et s’offrir une victoire historique et populaire face à la Zambie (1-0). Les demi-finalistes de la dernière coupe du monde Qatar 2022 ont terminé premier de la poule F avec 5 buts marqués et seulement 1 encaissé.

Les meilleurs hommes

En termes d’illustrations individuelles, la première note va à l’endroit du sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé qui a terminé la phase de poule en tant que meilleur coach. Le technicien sénégalais en plus de faire 3 victoires en 3 matchs a également démontré une tactique de jeu séduisante avec son équipe qui était largement au-dessus de tous ses adversaires.
Au niveau des joueurs, l’homme qui a le plus marqué cette première partie de la compétition est l’équato-guinéen Emilio Nsue. Le vétéran de 34 ans est pour le moment le meilleur buteur de la CAN 2023 avec 5 réalisations dont un triplé face à la Guinée-Bissau et un doublé face à la Côte d’Ivoire. Il est suivi de loin au classement par l’égyptien Mostafa Mohamed et l’algérien Baghdad Bounedjah, avec 3 buts chacun.
En termes de passes décisives, deux joueurs mènent la barque avec 3 passes chacun. Il s’agit du milieu de terrain camerounais Georges-Kevin N’Koudou et l’équato-guinéen José Machin. Derrière eux se trouvent Kamory Doumbia (Mali), Sadio Mané (Sénégal), Mahmoud Trézéguet (Egypte) et Ismaila Sarr (Sénégal), tous avec 2 passes décisives.
A cela on peut ajouter quelques chiffres clés de cette phase de poule. Pour 36 matchs de poule joués, la CAN TotalEnergies Côte d’Ivoire 2023 a vu 89 buts inscrits par 50 différents joueurs dont 11 penalties. En tout 58 passes décisives ont été délivrées par 50 joueurs également. Concernant les sanctions, les joueurs ont reçu un avertissement 117 fois pour seulement 4 expulsions. L’esprit fair-play fonctionne déjà bien.

Salia Dramé

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus sur CAF LDC

/* ]]> */