Connect with us

Football

Baky Koné  ( Ex-international ivoirien):

” Il faut changer les choses”

L’ancien joueur des Éléphants fait toujours fait partie des coéquipiers en phase avec Drogba dans son vœu de briguer la présidence de la FIF.

Pourquoi vous montrez maintenant ?

Nous ne pouvons pas tous nous nous présenter à cette élection mais sachez que quand vous voyez Didier, c’est que vous nous voyez. Je suis rentré en Côte d’Ivoire,  après ma carrière,  il y a six ans de cela. J’ai été responsable de la section football à l’Asec Mimosas. Mais j’ai vu des choses qui choquent…Ça fait des années que les présidents de club se plaignent. Et ils continuent de le faire. Il faut que ça change. D’où l’intérêt pour eux de choisir la Renaissance .

On reproche à Drogba de ne pas être proche de ses anciens coéquipiers . Qu’en pensez-vous ?

Je trouve que c’est un débat qui n’a pas lieu d’être mené.  Didier et moi , après kotre carrière,  on s’est très peu appelé.  On ne se voyait même pas. On n’a pas eu de contact enfant des années jusqu’à ce qu’il annonce sa candidature en 2019. C’était dans un hôtel de la place. Il a exposé son programme. Je lui ai dit  je suis avec toi mais pour Le moment je travaille avec un club, qui est l’Asec.  Je ne peux donc pas parler au nom du club mais personnellement je suis avec toi. Je m’engage à tes côtés.  Et là maintenant,  je suis libre. Le fait de ne pas se parler n’est donc pas un problème pour se rendre compte qu’un programme est le meilleur.

Qu’est-ce qui vous séduit plus dans la Renaissance ?

Il y a beaucoup de solutions aux maux du foot ivoirien dans ce programme. Je ne peux pas tous les citer. Je retiens après exemple que les joueurs seront décalées à la CNPS avec le cahier de charge. Il faut mettre des mécanismes en place pour les joueurs , pour leur santé.  Ça me tient vraiment à cœur et la Renaissance y répond.

S.S.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus sur Football

/* ]]> */