Acheter votre magazine

Election à la FIF / Sory en route pour le fauteuil ?

Le 1er vice-président de la Fédération ivoirienne de football, le candidat Sory Diabaté, a pris une avance sur ses adversaires samedi dernier lors de l’Assemblée générale ordinaire qui a vu les présidents accorder le quitus  Sidy Diallo. Personne ne peut enlever cette idée à ces partisans car, il faut le dire, certains parlaient de mesurer les forces en présence, d’autres de prouver que Sidy Diallo a mal géré les affaires durant son dernier mandat à la fédération ivoirienne de football afin de mettre Sory out. Finalement, cette Assemblée générale aura donné des leçons qu'il faut analyser en vue du scrutin à venir. Premièrement, personne n’est allé à cette AGO pour qu’elle aille de blocus en blocus. Au contraire. En dehors des ex-membres du GX qui voulaient transposer leurs (anciennes) rancunes dans la salle de la Fondation Félix-Houphouët-Boigny, tout le monde voulait une chose : donner le quitus et passer à la mise en place de la Commission électorale. « Ce quitus est tronqué. Beaucoup de présidents dans le camp d’Idriss ou dans notre camp avaient dit qu’ils allaient voter non mais apparemment. Tout le monde n’est pas courageux pour voter à main levée et puis l’essentiel n’était pas là », a indiqué le président Koffi Kouassi  de Schadrac FC, qui fait partie de la Team Drogba. « Je suis satisfait de cette AG parce qu‘elle nous permet d’aller maintenant sr la ligne droite pour organiser les élections », analyse, pour sa part, Dosso Sinani, président de l’ES Bafing. En clair, le quitus n’était pas la chose la plus importante. Il faut avancer, surtout que plusieurs tractations ont eu lieu la veille pour que Sidy parte de façon honorable. La deuxième chose qu’il faut retenir de cette AGO, c’est l’esprit qui a prévalu. C’était fair-play, comme on aime le voir au football. « Je demande encore pardon à tous…Les sanctions contres Me Ouégnin, Gouaméné Alain, Eric Monnet, et autres Armand Gohourou seront levées dans un bref délai par nos juristes », a rassuré Sidy Diallo, qui malgré tout a eu plusieurs altercations dans la salle avec Me Ouégnin ou encore Malick Tohé et Gondo Pierre, deux de ses anciens collaborateurs, à qui il ne voulait pas donner la parole. Finalement, un président de club a plaidé et tout est calmé après une pause de 15 mn au début des échanges. Troisièmement, l’image de Sory Diabaté et de Didier Drogba en train de discuter en aparté aura eu le don d’intégrer une chose : une alliance entre candidats est possible avant le scrutin. Si une rencontre formelle entre les deux hommes avait déjà fuitée, l’image de Yamoussoukro prouve qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Qui veut se rallier ? Peu importe. Une chose est sure, Sory ne serait pas contre le fait de garder son poste à la Ligue professionnelle selon des indiscrétions. Vrai ou faux ? « Je suis prêt à devenir pilote après avoir été co-pilote », avait-il dit devant les Directeurs de publication lors d’une rencontre juste avant l’AGO du samedi 4 juillet 2020. En attendant le 5 septembre, entre les jeux de parrainages et les rencontres sécrètes, l’élection de cette année aura le don de nous tenir en alerte jusqu’au bout.


Sanh Séverin

 

Magazine

www.abidjansports.net est un site d'informations et de débats. Avec une équipe de journalistes professionnels et de correspondants. Notre slogan, C'est Abidjan sports, Au delà de l'actualité Acheter le magazine

27 BP 660 Abidjan 27

Siège Social : Cocody 2 Plateaux, Cocody 7ème tranche

info@abidjansports.net

+225 21 78 63 64 / +255 07 65 18 64

AbidjanSport.net

© 2020 Abidjan Sport Hebdo. Conçu par Enov.ci. Tous droits réservés